L’art de l’affichage extérieur

Accueil / L’art de l’affichage extérieur

L’art de l’affichage extérieur

L’affichage extérieur (enseigne, vitrine, publicités aux arrêts d’autobus et autres éléments) doit refléter votre image de marque et donner envie à vos clients de se déplacer et d’entrer chez vous… Malheureusement si on doit passer devant l’affichage 3 ou 4 fois avant de comprendre ce qui est offert, il est possible que l’impact soit minime. D’ailleurs, avez-vous remarqué que certains panneaux-réclames sont trop longs à lire et que vous ne les comprenez pas à votre premier passage, ni même au deuxième?

Voici donc 7 règles simples à suivre pour éviter ces faux-pas publicitaires :

  1. Établissez votre objectif. Attention, vous ne pouvez pas en avoir plusieurs. Alors, ciblez votre message. Par exemple, si vous désirez renseigner vos clients sur une nouvelle offre, ce pourrait ressembler à : Nouveau! Épilation laser, rendez-vous 888-555-0000, Nouveau! Uniformes médicaux ou Super solde manteaux ½ prix.
  2. De grâce, soyez bref ! Réduisez le nombre de mots (3 à 7 environ). Idéalement, visez 4 ou 5 mots. Pourquoi? Parce que vos clients n’ont que quelques secondes à vous accorder. Vous souhaitez ajouter l’adresse de votre site Web? Laissez tomber le « www » et contentez-vous du nom de domaine et de l’extension (.com)… Et si votre adresse est plutôt longue et comporte plus de 2 mots : laissez tomber… ou changez de nom de domaine!
  3. Détails en magasin. Une affiche en vitrine ou un panneau-réclame, ce n’est pas l’endroit pour expliquer les conditions qui régissent votre offre. Vous pouvez inscrire en petit « détails en magasin »… Par contre, si on parle d’un écran à petits points, les détails sont à proscrire complètement.
  4. Pas de phrases complètes. Laissez la prose pour les affichages qui seront vus de près : dans la salle d’attente, au comptoir-caisse, sur les étalages, etc.
  5. Pas de fautes. Utilisez un logiciel de correction, demandez à quelqu’un de vous relire, corrigez, corrigez et quand vous pensez vous être suffisamment corrigé, corrigez-vous encore une fois. Une faute sur 3 mots, ça laisse une mauvaise première impression.
  6. Cohérence, cohérence et cohérence. Est-ce que votre vitrine extérieure véhicule la même « personnalité » que vos cartes d’affaires, vos dépliants et vos étiquettes. Si la réponse est non, voyez-y.
  7. Soyez précis. Les gens sont bombardés de publicité chaque jour, alors assurez-vous que les clients comprennent bien vos intentions : « Solde » c’est efficace, mais « Jusqu’à 50 % sur la collection hiver » c’est plus clair.

 

2018-11-06T17:48:22+00:001 octobre 2011|Communication, Identité & Branding|0 Comments

Leave A Comment