Même si nos façons de l’exprimer sont infinies et infiniment uniques, je crois que nous sommes tous en quête.

Dans ma vie, chaque étape importante – début de carrière, vie à deux, maternité, deuil, entrepreneuriat, difficultés financières, début d’un trouble d’anxiété – a été accompagnée d’un État de situation. Le moment où je perdais mes repères, je ne croyais plus tout à fait en ce que je faisais, je me sentais incompétente. Après la confusion, j’ai chaque fois cherché activement et avec persistance des humains et des organisations qui semblaient avoir trouvé les réponses pour eux-mêmes.

Puis, en combinant diverses stratégies de développement, je créais de nouveaux Repères et Vision pour fabriquer un sens renouvelé envers mes choix passés et ma vie.

Ensuite, lentement, j’établissais un Plan cohérent, réaliste et optimiste pour traverser les crises et pour élever ma compétence, mon efficacité et ma santé. À cette étape, j’ai observé, lu, écrit, réfléchi, agi, exploré ici, ailleurs… et même jusqu’en Afrique du Sud !

Chaque évènement, expérience, formation, lecture, aventure m’a formé et m’a apporté un regard un peu plus précis, un peu plus conscient sur un ou plusieurs thèmes. Après ces découvertes et ces apprentissages, j’atteignais (souvent) un état de “flow” qui se matérialisait autant personnellement, financièrement que professionnellement. J’appelle cette étape : l’Expansion. Dans ces passages, je me sentais parfois herculéenne : les challenges sont en mode optimal, la zone de confort est agrandie, on prend du galon et on s’y plait…

Puis, une fois l’atteinte de performance, d’efficacité et de nouvelles possibilités bien ancrée… Inévitablement, un grain de sable s’installait. Un événement de vie, une performance ratée, une rupture, un manque de motivation, un étiolement de sens.

Et rebelotte. Retour à la case départ : nouveau chapitre de vie, nouvel État de situation.

À force de naviguer à travers les étapes du développement sans bien comprendre les fondements, les mécanismes et les « patterns », j’ai fini par perdre mes repères assez solidement pour générer une rupture avec qui j’étais ainsi qu’avec mon parcours professionnel en communication et en développement d’affaires : je ne pouvais plus faire les choses comme avant.

Simon Sinek appelle cela « to fall out of love with your work ».
Brené Brown emploie l’expression  » breakdown / Spiritual Awakening ».

Aujourd’hui, j’accompagne les humains, les organisations et les communautés à faire exactement cela : rompre habilement avec les éléments du statu quo qui ne conviennent plus et créer et développer de nouvelles habiletés et stratégies pour mieux rebondir, évoluer et prospérer.